Moment présent 2/3

Le dernier article sur le moment présent a souligné différents aspects de ce moment tout spécial du ‘’temps’’, ce dernier est des plus controversé d’ailleurs. Certains astrophysiciens disent que le temps n’existe pas, il n’y aurait que des ‘’espaces temps’’ d’autres avancent qu’il fluctuerait selon la gravité et la vitesse, d’autres le définissent comme une série ininterrompue de moments présents. Certains philosophes soutiennent qu’il est une construction de l’esprit. Les psys soulignent les aspects subjectifs. Il serait perçu selon les contextes dans lesquels nous vivons. La psychologie des cognitions démontre que la notion du temps évolue selon l’évolution du système nerveux et l’évolution de la maturité émotionnelle.

 

Le temps peut nous apparaître ‘’long, sombre, s’écouler lentement, rapidement, nous échapper, nous filer entre les doigts’’ et j’en passe. Une série d’expressions qui en dit long sur la qualité émotionnelle de la perception du temps. Pourtant, il est possible de l’objectiver en regardant notre montre, on sait que l’on ne peut retourner en arrière dans le passé, ni en avant dans le futur, il est comme une flèche qui se dirige vers l’avant.

 

Et vous, comment percevez-vous le temps de votre vie ? Les psychologues cliniciens disent que l’on ne peut changer notre passé, on ne peut que vivre dans le moment présent avec le plus de conscience possible et que nous ne pouvons pas prévoir l’avenir. Il est déterminé par tant de facteurs qu’il est impossible de l’envisager à moins que vous possédiez des dons de clairvoyance et que vous fassiez des rêves prémonitoires. Quant à moi, je préfère rester le plus possible dans le temps présent et développer le meilleur rapport à lui. Il détermine l’essentiel du déroulement de notre vie et il est le seul sur lequel nous pouvons avoir une influence.

 

Certains d’entre nous sont d’éternels positifs, d’autres des négatifs. Plusieurs se définissent comme des anxieux, d’autre comme des actifs. Les premiers pensent trop, les seconds pas assez. Où se situe l’équilibre afin d’habiter ce fameux moment présent. Il semble que ce soit simple de dire ‘’moi je veux vivre dans le moment présent’’. Il en est tout autre de l’habiter. Il semble que ce soit plus complexe que ce que les tenants de la Pleine Conscience (une forme de méditation)  en disent. C’est curieux que la plupart des gens que j’invite à faire ce type de méditation reviennent et me disent ‘’ce n’est pas pour moi, je ne m’y sens pas bien’’.

 

Nous discuterons dans le prochain article des raisons qui peuvent expliquer cette difficulté d’être là où nous devrions être pour nous réaliser.

 

À la prochaine lecture.

Article similaire

Laisser un commentaire